Google Map et OpenStreetMap

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Openstreetmap

Google map, le monopole

De nombreux constructeurs de sites permettent de placer des cartes Google Map sous forme de plugin dans vos pages, notamment dans la page contact ou dans le bas de la page de votre site.

Finis le gratuit

Les sites effectuant jusqu’à 25 000 chargements de cartes par jour (soit plus de 750 000 par mois) bénéficiaient d’un service gratuit, et d’un tarif de 0,5 dollar pour 1 000 chargement de cartes supplémentaires quotidiens, cela ne sera plus le cas à partir du 11 juin 2018.

A partir de cette date, la gratuité ne sera en effet possible qu’en cas de 1 000 chargements de cartes par jour, pour un maximum de 28 000 par mois. Après avoir consommé ces 1 000 chargements, les prix s’envolent puisqu’une facturation de 7 dollars pour chaque millier de chargements supplémentaires est effectuée.

L'alternative gratuite

L’IGN et son géoportail, OpenStreetMap qui utilise une panoplie d’outils ouvert et gratuit en sont les deux principaux exemples. Par contre l’intensification de l’utilisation de ces produits devra être compensé de multiples façon, soit par l’utilisation de prestataire expert sur ce type de donnée, la montée en compétence en interne, ou la contribution directe à ce projet.

Notre solution

Google Maps Errors

Si vous n’avez pas saisi de carte bancaire passé ce délai, vous pouvez vous retrouver avec ce genre d’écran, la solution est de passer à OpentStreetMap grace à notre plugin sous Elementor:

Nos références